Joomla 3.5 Templates by FatCow Complaints

L'orchestre d'Harmonie de la Société musicale du Plateau

Créé le mardi 8 mai 2018 Mis à jour le jeudi 10 mai 2018 Publié le mardi 8 mai 2018

Il était une fois en pays occitan, au pied des Pyrénées, sur le beau plateau de Lannemezan (Plan de Lanamesa ou Platèu de Lanamsa en Occitan) ... un orchestre. Et quel orchestre !

Tout directeur musical sait que'allier exigence artistique, découverte et succès populaire est très difficile.
Cela relève d'un défi, d'une quête de toute une vie d'artiste.
Ce défi a été relevé haut la main en janvier 2018 par la Société musicale du plateau de Lannemezan.

Une salle des fêtes comble, plusieurs centaines de spectateurs, dont de nombreux élus : la sénatrice Maryse Carrère, les conseillers départementaux Monique Lamon, Pascale Peraldi, Joëlle Abadie, Laurent Lages… ainsi que beaucoup de spectateurs en provenance de toute la région qui ont fait honneur, en ce premier dimanche de l'année, au concert d'hiver offert par la Société musicale du Plateau, dirigée par Robert VALENTIE, avec comme invité d'honneur le talentueux saxophoniste international Jérôme LARAN.

Ce concert a atteint des sommets : d'émotion d'abord par la présence de Jérôme LARAN, devenu un saxophoniste d'envergure internationale, mais aussi par la qualité du programme dans l'originalité créatrice.
Tout d'abord avec la « TEMPETE DU DESERT », SYMPHONIE n°1 de Ferrer FERAN («Invasion du Koweït», «Couvre-feu», «Avance des troupes alliées», «Bataille de Bassora») qui précédait le clou de l'événement.
Jérôme LARAN n'était pas venu seul, il était accompagné du prolifique compositeur, orchestrateur et pianiste Olivier CALMEL qui a pu assister ainsi à l'interprétation de son concerto « MANHATTAN SKYLINE  » concerto pour saxophone alto et orchestre en 5 mouvements : «5th avenue», «Time Square», «Central Park», «Grand Central terminal», «Financial District».

En seconde partie, nouvelle surprise avec la reprise du « MYSTIC QUEST » – CONCERTO n° 1 pour saxophone et orchestre de Satoshi YAGISAWA créé par l'Orchestre d'Harmonie de la Garde républicaine aux Invalides. Une œuvre d'une extrême virtuosité qui a permis une nouvelle fois à Jérôme Laran d'exprimer son talent mais aussi à l'orchestre d'Harmonie de la SMPL de se hisser au niveau des orchestres amateurs de plus haut rang, dont l'exigence technique, en particulier sur le plan rythmique, n'a d'égal que la qualité des programmes proposés.

Une nouvelle preuve, s'il en était, de la vitalité des orchestres d'harmonie en France.

societe musicale du plateau

Affichages : 284