Joomla 3.5 Templates by FatCow Complaints

SAVOYAT Pierre-Antoine

Contact

Image de contact

compositeur, chef d'orchestre

Informations diverses

Informations diverses:

Né en 1993, Pierre-Antoine Savoyat souffle ses premières notes de trompette dès ses 7 ans au Conservatoire de Villefranche sur Saône. Sa curiosité lui fait pousser la porte de nombreux cours (piano, improvisation, jazz, musique actuelles...). En 2011, il entre au Conservatoire de Chalon sur Saône. Il ressort triplement diplômé : trompette classique (Eric Planté, 2014), direction d’orchestre et jazz (Philippe Cambreling et Olivier Py, 2016). Depuis, il se perfectionne au département jazz du Conservatoire Royal Flamand de Bruxelles, ville dans lequel il réside depuis septembre 2016.

En tant qu’instrumentiste, Pierre-Antoine est présent dans différents projets de la scène jazz Lyonnaise et Bruxelloise en sideman apprécié. Il est également leader de « Cry of People » et « Le Monde Merveilleux de Pépito » (dans lequel il interprète des compositions et arrangements personnels). Soucieux de défendre le répertoire classique pour vent, il a pris part à de nombreux orchestres d’harmonies et brass band (Orchestre d’Harmonie du Rhône, Burgundy Brass Band, Brass Band du Grand Chalon, Brassavenutre, Orchestre d’Harmonie « Opus 92 »…), prenant, dans certains de ces ensembles, la direction lors de certains projets. Depuis Janvier 2017, il joue dans les rangs du prestigieux Brass Band Buizingen.

En tant compositeur, Pierre-Antoine se dévoile à travers une musique qu’il veut recherchée mais sincère. Il s’est particulièrement illustré dans le milieu du Brass Band, avec son « Concerto pour Saxhorn Alto » commande pour le CD « Adventure » de Sophie Binet-Budelot (avec le Brass Band Haut de France), et aussi « La Patronne de Cascia » (ovationné lors du Championnat de France de Brass Band 2017 lors de la pièce libre du Burgundy Brass Band). Parmis les autres pièces notable, citons : « Suite aux Parfums d’Europe » pour Hautbois et Orchestre d’harmonie (créé au Festival Berlioz par Mathilde Villevière et l’Ensemble à Vent de l’Isère, et « Horizon Atlantique » pour orchestre symphonique (commande pour l'Académie de l'Orchestre Victor-Hugo de Besançon).