Joomla 3.5 Templates by FatCow Complaints

ROBERT Frédéric

Contact

Image de contact

musicologue

Formulaire de contact

Envoyer un e-mail. Tous les champs précédés d'un * sont obligatoires.

Informations diverses

Informations diverses:

Né à Paris le 22 février 1932, Frédéric ROBERT (Frédéric Robert Léopold WURMSER dit) fit ses débuts dans la carrière musicologique comme producteur d'émissions radiophoniques à dix-neuf ans grâce à Jean WIENER et à Henri BARRAUD, avant d'entrer au Conservatoire où il devait obtenir un Premier Prix d'histoire de la Musique et un Second Prix de Musicologie (classe de Norbert DUFOURCQ). Il a étudié par ailleurs le piano avec Yvonne LAFARGE, l'harmonie avec Marie-Rose HUBLÉ, le contrepoint et la fugue avec Marie-Claire ALAIN. La mention "très bien" avec félicitations unanimes du jury (composé de Jacques CHAILLEY, président, Jean MONGRÉDIEN et Albert SOBOUL) a été décernée à sa thèse de troisième cycle soutenue à l'Institut de Musicologie, (Sorbonne Paris IV) en 1977 et portant sur des œuvres inspirées par le thème de "La Marseillaise" de 1792 à 1919. On en trouvera d'ailleurs un "microcosme" dans ses Lettres à propos de "La Marseillaise" éditées en 1980 aux Presses Universitaires de France où Frédéric ROBERT avait publié auparavant deux volumes de la collection "Que sais-je ?": La musique française au XIXème siècle et L’opéra et l'opéra-comique. On lui doit également les monographies de BIZET (1965 réimpr. 1981) et de CHABRIER (1970) l'une et l'autre parues chez SEGHERS dans la collection "Musiciens de tous les temps". Frédéric ROBERT a collaboré à l'édition dirigée par Henri MITTERAND des Œuvres complètes d'Emile ZOLA (Tome 15, Cercle du Livre Précieux, 1969) comme à celle de la Correspondance générale de BERLIOZ dirigée par Pierre CITRON (Tome II, Flammarion, 1975). Membre du Bureau National de la Fédération Musicale Populaire, Frédéric ROBERT s'est fait le biographe d'un de ses présidents, Louis DUREY (Louis DUREY, l'aîné des "Six", Editeurs Français Réunis, 1968, Lettre-préface de Georges AURIC). C'est également suite à ses activités militantes au sein de cet organisme (depuis 1954) qu'il a procuré de nombreuses harmonisations à capella aux chorales à voix mixtes ou à voix égales, la plupart d'entre elles étant encore inédites. Collaborateur, depuis 1958, de la Musique des Gardiens de la Paix de Paris, Frédéric ROBERT a signé avec le chef de cette formation Désiré DONDEYNE le Nouveau Traité d'Orchestration à l'usage des Harmonies, Fanfares et Musiques Militaires paru aux Editions Lemoine en 1969 (deuxième édition Robert MARTIN, 1992). Il a encore réédité des œuvres anciennes, polyphoniques (Airs sérieux et à boire polyphoniques, collection "Le Pupitre" Editions HEUGEL, 1968) ou instrumentales, ces dernières pour instruments à vent (Editions BILLAUDOT, Editions OUVRIÈRES-LEDUC). Issu d'une famille de gens de lettres aussi ouverte à la musique et aux arts plastiques qu'à la littérature (elle compte parmi ses membres André WURMSER, Louise MAMIAC, Jean CASSOU et Vladimir JANKÉLÉVITCH), Frédéric ROBERT a pu s'associer avec succès à des réalisations discographiques pluridisciplinaires comme il participe, dans un même esprit, à la direction artistique des Heures Musicales de la Vallée-aux-Loups (Festival Chateaubriand). Frédéric ROBERT a été professeur certifié d'Histoire de la Musique aux Conservatoires de Drancy et de Montreuil. Il a également été Chevalier dans l'Ordre des Arts et Lettres. Il a été chargé de cours au Conservatoire militaire de Satory. C'est le 14 juillet 1989 que le président de la République remettait aux chefs d'état et aux chefs de Gouvernement venus assister au sommet des pays industrialisés et à la célébration du bicentenaire de la Révolution Française l'ouvrage publié en cette occasion par l'Imprimerie Nationale.: La Marseillaise racontée par Frédéric ROBERT, livre en deux parties. La première retrace l'histoire du chant des Marseillais et la seconde recueille des documents musicaux et littéraires qui permettent de mesurer le rayonnement de ce chant à travers les siècles et le monde. En 2001, dans la perspective du 100ème anniversaire de la mort d'Emile ZOLA, Frédéric ROBERT a fait paraître un ouvrage, le premier du genre, sur ZOLA en chansons, en poésies et en musique, aux Editions Mardaga (Liège).